1 : Présente toi et dis-nous qui tu es ?

Bonjour Coraline. Tout d’abord, je te remercie de m’avoir proposer cette interview. Alors pour faire court, je suis française, expatriée depuis bientôt douze ans en Allemagne, mariée et maman de deux garçons.

2 : Depuis quand écris-tu ?

J’ai commencé l’écriture il y a tout juste un an, en mars 2018. Je n’avais jamais écrit auparavant, même si je voulais depuis très longtemps écrire un roman. L’envie avait toujours été là, mais entre les obligations familiales et ma vie professionnelle, je n’avais jamais eu le temps de m’y consacrer. En 2018, j’ai profité de mon congé parental pour me jeter à l’eau et pour écrire mon premier roman « Séparés ». C’était aussi une sorte de défi que je me suis lancée, pour me prouver que je maîtrisais encore la langue française, malgré la langue allemande, omniprésente dans ma vie.

3 : Donne nous ta bibliographie et résumé les livres que tu as écris pour les faire connaître aux lecteurs.

En un an, je suis parvenue à écrire deux romans. Le premier « Séparés », un genre de polar dont voici le résumé :

Alex, expatrié en Allemagne depuis dix ans, se voit contraint de rentrer en France dans son village natal de Marboué pour l’enterrement de sa mère, avec qui il n’avait plus de contact. Au même moment, Nathalie, son amie d’enfance qu’il n’a pas revue depuis le lycée, reçoit une étrange lettre anonyme accompagnée d’une photographie datant de 1951. Sur le cliché, trois enfants : le père d’Alex, et deux inconnus.

Pourquoi cette lettre ? Et qui sont ces enfants que personne ne semble connaître ?

Réunis par des événements qui les dépassent, les deux amis vont tenter de trouver des réponses. Mais ce qu’ils s’apprêtent à découvrir est bien loin de tout ce qu’ils auraient pu imaginer…

A travers les mystères et les silences, ce roman voyage dans le temps et l’histoire pour nous emporter vers les méandres d’un passé familial sombre et inextricable.

Puis, le deuxième roman « Et une idole s’envola », d’un tout autre registre, mais il me tenait très à cœur de l’écrire. En voici le résumé :

On le surnommait l’idole des jeunes, le taulier ou encore le boss. Le 5 décembre 2017, un chanteur hors du commun nous a quittés. Pour des milliers de fans, c’est tout un monde qui s’effondre.

JP, Dominique, Liliane et David, des inconditionnels depuis toujours, sont anéantis.

Que représentait Johnny pour eux ? Comment vont-ils réagir suite à l’annonce de sa mort ? Comment continuer à vivre sans lui ?

Ces personnages, tout droit sortis de l’imagination de l’auteur, nous livrent leur histoire. Un roman riche en émotions, en hommage à Johnny et à ses fans.

4 : Quelles sont tes passions dans la vie ?

Je m’intéresse à énormément de choses. Mais je dirais que les plus importantes sont :

– la musique, il ne se passe pas une journée sans.

– les livres, même si le temps me manque pour lire

– la natation, qui me vide et me remplit la tête à la fois 😊

– l’écriture, qui est presque devenue une obsession depuis que j’ai commencé l’année dernière.

5 : As tu des projets d’écriture en tête ?

Oui, beaucoup. Je travaille notamment sur mon troisième roman. Mais j’en suis au tout début, c’est encore trop tôt pour en parler.

6 : Et enfin un dernier mot pour ceux qui veulent te découvrir mais qui n’osent pas ?

Et bien, vous, qui ne connaissez pas encore mes romans, si vous aimez les intrigues, les secrets de famille et les polars en général, je vous invite à découvrir « Séparés ». Il vous surprendra sûrement.

Quant à « Et une idole s’envola », il n’est pas que destiné aux fans de Johnny, au contraire. Laissez-vous tenter, vous ne serez pas déçus.

Je remercie Elodie de s’être prêter au jeu de l’interview et d’avoir si gentiment répondue, hâte de te relire et je vous conseille de la lire au moins une fois elle a une très belle plume. 

cover-2652

Publicité

2 commentaires sur « Interview: Elodie Königshoven »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s