Auteur: Aliénor Oval Editions: L’ivre Book

Résumé: 

Trois nouvelles pour découvrir un univers sombre et inquiétant, celui d’Aliénor Oval, auteure du roman Anthropophage, publié aux éditions L’ivre-Book.

Dans ses yeux, c’est là qu’est née la peur, intolérable, trop grande pour le cœur d’une enfant, cette peur qui nourrit une colère sourde prête à éclater et à tout dévaster. Le fiel, qui nourrit de haine et d’un désir latent, étouffant, impossible, se distille dans l’amour absolu d’une enfant que les yeux bleus de son père semblent avoir portée aux nues. Un train peut en cacher un autre, vous entraînera dans les abîmes de l’amour, en ces lieux où les certitudes s’étiolent, où le réconfort des habitudes disparaît, où le cœur bat plus fort et où l’espoir ne tient qu’à un fil.

Mon avis: Comme j’ai lu l’obscure beauté des tueurs de cette même auteur et que j’avais aimé, je me suis pris Nouvelles sur ma liseuse que j’ai lu très vite car c’est  un livre court mais qui nous fait passer un agréable moment, j’aime beaucoup la plume d’Aliénor , ces trois nouvelles m’ont vraiment captivée j’étais dedans du début à la fin. Je ne vais pas vous en dire plus par peur de spoiler ce livre à vous de le découvrir. 

Ma note: 4/5 

nouvelles.jpg

Publicité

5 commentaires sur « Chronique: Nouvelles »

      1. ah tu écris des nouvelles? faudra que je vois ça, j’aimerai bien aussi! qu’une partagée sur Scribay pour le moment, sur Atramenta j’ouvrirai une « oeuvre » dans la « collection » recueil quand j’en aurais déjà 3 😀

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s